BigbossBigboss

« Une entreprise n’a pas de mémoire » et « Une société n’est pas une démocratie » sont les bon-mots énergiques du patron Bigboss dont tout le monde redoute les accès de rage. Mais encore plus que ses accès de rage Projetiks et Projetina redoutent de le laisser parler aux clients. Parce-que ses « capacités diplomatiques sophistiquées » peuvent faire des ravages dans ce domaine.

Son point fort est son feeling très poussé pour les tendances à venir. Et qu’il s’en fiche royalement ce que d’autres pensent de lui (à part son père, le fondateur de l’entreprise). Il est un homme d’action et il déteste toute sorte d’administration et de perte de temps et d’argent qui vont avec.

Il a reprit la « Boîteàvent » de son père. Tous les employés qui le connaissaient s’entichent encore de lui. Ainsi, il marche sur les pas du grand fondateur. Un fait qui peut, en des moments faibles et à porte close, lui donner les tournis. Ce qui explique peut-être pourquoi il parait si dur parfois vue du dehors.

Mais cette entreprise lui tient à cœur, pour elle il se bat comme un lion. Quand la « Boîteàvent » était à bout de souffle il y a quelques années, il avait mis tout son capital personnel dans l’entreprise pour la sauver. Et ça, ses employés ne risquent pas d’oublier.